X (FERMER)

« Retour aux Infos Avalines


L’assemblée générale de l’association Vie Val d’Is s’est tenue jeudi soir dans la salle de réunion très cosy de l’hôtel Avancher. Cette association est devenue depuis 17 ans une véritable référence en matière de réussite sociale au pays. Elle est aujourd’hui citée en exemple par de nombreux services administratifs. Sa vocation première était d’apporter une aide logistique et un soutien humain à tous les employés et  saisonniers de la station. L’initiative la plus probante fut la création de la carte Vie Val d’Is qui offre une assurance-sport ainsi que des réductions dans les commerces Avalins. Un triomphe : plus de 3000 cartes vendues tous les ans et plus de la moitié des adhérents à cette carte habitent à l’année à Val. L’assemblée de jeudi soir devait renouveler l’ensemble du bureau. Les anciens membres pensaient qu’il était temps pour eux de redynamiser l’association avec des forces nouvelles. Succédant à Nicolas Chevé, Steve Le Briquir reprend les rênes de l’association. Employé en tant que responsable de la culture pour la jeunesse à la médiathèque, cet ornithologue de formation aborde, à 42 ans, son rôle avec une certaine humilité « Ce qui me dérange un petit peu, en termes de légitimité, c’est que je suis tout nouveau dans la station, je ne suis pas un fin connaisseur du fonctionnement des saisonniers. Du coup je vais me reposer sur les « anciens » qui sont là et une équipe de salariés ultra-compétents », nous dit-il. Ayant travaillé à la Ligue Pour la Protection des Oiseaux et au Parc de la Vanoise, Steve Le Briquir a, on s’en doute, une approche et une sensibilité environnementale fines. Mais, accordant cette sensibilité à l’essentiel de ses actions, il aura, avec son bureau et son conseil d’administration, la charge de faire aboutir le projet de MFS, Maison France Services. Une nouvelle dimension. Celle d’un service tous azimuts profitant non seulement aux salariés, mais aussi à l’ensemble des résidents de la station. Si, aujourd’hui, l’association a des missions de connexion avec la CAF, la CPAM ou le pôle emploi, demain, elle pourra intégrer d’autres services comme, par exemple la délivrance des cartes grises ou permis de conduire.