Radio-TV Val d'Isère

Grande Enquête Radio Val d'Isère Août 2019 : Cliquez ICI

96.1 FM · +33 (0)4 79 06 18 66 · redaction@radiovaldisere.com
Twitter Facebook

X (FERMER)

« Retour aux Infos Avalines


La météo et les routes observées à 7h : Des paquets de mousse de nuage caressaient à l'aube les flancs de montagne avant d'être aspirés vers les cieux par l'azur bleuté. L'altitude a connu ce matin sa première gelée de l'été : -1° à 2830m d'altitude. Plus bas, le frais vivifie les organismes ankylosés. +8° à la Daille, +9° dans le centre, +7° au Fornet.
Loin des tourmentes d'hier, le soleil reprend son programme d'été en s'affichant près de 8h dans la journée.
Route : tout va bien
La route au niveau du tunnel du Chevril est toujours à l'alternat par feu tricolore. Elle ne sera pas fermée cette nuit.

Ensemble, inventons la radio idéale : Radio Val d'Isère a concocté un formulaire que chacun remplit comme il le veut afin de mieux connaître vos habitudes d'écoutes et vos attentes en matière de programme et d'infos. Ce formulaire est disponible à l'adresse https://forms.gle/J8iYJZwjquqKjV7A9 . Donnez-nous votre avis, il nous sera précieux pour la construction de nos programmes et l'usage que vous en ferez.

--------------------------------------------------------
Conseil municipal (Notre photo) express hier soir à la maison Marcel Charvin. 15 élus sur 19 étaient présents devant un public de 13 personnes. Cette réunion a duré une heure, plus une quarantaine de minutes pour les questions diverses.

16 points étaient à l'ordre du jour, mais l'opposition commence son travail d'entrée de jeu lors de l'évocation des décisions prises par le maire depuis le dernier conseil. Il était question de La Poste et le maire en profite pour réitérer sa volonté de déplacer le service des boîtes postales vers le bâtiment jouxtant le parking du Crêt sur la plaine de la Daille, affirmant que le nombre de colis est en augmentation constante, ce qui pose des problèmes de circulation dans le Val Village, et surtout, à proximité du futur Palace Mademoiselle Val d'Isère. Ce déménagement aura bien évidemment un coût. Patrick Martin s'inquiète des trajets supplémentaires pour les commerçants de Val. Le maire répond « Pour Patrick Martin, ce sera plus compliqué, pour l'hôtel la Tovière ce sera plus simple". "Si vous voulez déplacer la poste, c'est pour faire plaisir à Mademoiselle Val d'Isère, ce serait normal que ce soit eux qui payent", rétorque Dominique Maire.

Le premier point concerne la convention Loi Montagne de l'hôtel Moris. Cet établissement, bien connu de la clientèle britannique en hiver, a été racheté et va subir des travaux d'agrandissement. La Loi Montagne prévoit que, lors de la session d'un établissement commercial, l'activité principale demeure, garantissant donc la pérennité d'une activité hôtelière pendant 25 ans au minimum. Marc Bauer annonce également qu'un restaurant verra le jour dans le bâtiment acquis par Philippe Cappezzone. Ce premier point est voté à l'unanimité.

Le deuxième point à l'ordre du jour est une simple formalité, il s'agit d'autoriser le changement d'exploitant du restaurant d'altitude Le Bellevarde. Géré auparavant par Roger et Sylvie Machet, sa fille, ce sont Sylvie et Cécilia sa fille qui reprennent officiellement le flambeau. Ce point est voté à l'unanimité.

Les points suivants concernent des décisions budgétaires modificatives aux budgets ville et équipements culturels et sportifs. 50 000 euros ont été investis, notamment dans une étude sur la transformation du bâtiment abritant le Club des Sports. L'idée est de garder une salle polyvalente, les bureaux du Club, les caisses de Val d'Isère Téléphériques et un restaurant en terrasse, tout en démolissant et en reconstruisant à neuf. L'opposition vote contre et Philippe Borel dénonce le fait que cette décision ait été prise trop tôt, en particulier quelques mois avant les élections. Pour l'opposition, cette ligne budgétaire supplémentaire aurait pu être votée lors du budget 2020 et n'aurait pas eu "cette portée électoraliste". Le maire lui répond, ironique : "en mars prochain, on ne fera plus l'étude, on construira". Le projet plus global de reconstruction du Front de neige est évoqué et le maire répond qu'il est toujours dans les cartons, mais qu'il vaut mieux reconstruire le bâtiment du Front de neige avant de s'occuper de l'extérieur précisant que la vente de biens communaux assurait le financement de ce projet.

52 000 euros ont également été ajoutés à la section investissement des équipements culturels et sportifs dont une partie servira à poser des rustines pour colmater les fuites du même bâtiment du Club des Sports. Emma Vaudey explique que de l'eau ruisselle dans les bureaux du Club, ce qui n'est pas tolérable. L'opposition vote contre cette décision budgétaire modificative.

Les tarifs des parkings pour l'hiver prochain ont aussi été votés. L'augmentation est différente en fonction des parkings et est,en moyenne, de 2,5%. Cette hausse des tarifs est votée à l'unanimité.
Les points suivants concernent des demandes de subvention. "On ne peut pas être contre une demande de subvention" s'amuse Patrick Martin, mais certaines ont quand même donné matière à débat. La première demande est liée à l'installation des nouveaux jeux pour enfants à proximité de la patinoire. L'ensemble des travaux a coûté 40 000 euros. Même demande pour l'aire de jeu de la plaine de la Daille. Patrick Martin saisit l'occasion pour affirmer que l'aménagement de cette zone est un échec. On attend encore les barbecues qui devaient être installés en début d'été, l'herbe n'a pas poussé, et certains aménagements auraient pu être plus judicieusement installés. Loin de reconnaître un raté, Marc Bauer préfère voir le verre à moitié plein, rappelant ce qu'était la plaine de la Daille avant ces travaux et parlant d'une nette amélioration. "On a pu faire le gros oeuvre, soyez certains qu'on pourra faire les finitions", conclut le premier magistrat.

Une autre demande de subventions concerne la numérotation des rues. Les autres communes de Haute-Tarentaise ont toutes fait une demande similaire pour pouvoir acheter les plaques correspondant aux numéros de rues, coûtant 6 euros pièce. La commune ne sait pas encore combien de plaques devront être installées et donc le coût total de l'opération. Ce point est lui aussi voté à l'unanimité.

Des travaux de réfection du rond-point des pistes, pour un coût de 100 000 euros, vont aussi faire l'objet d'une demande de subvention ce à quoi aucun conseiller ne s'oppose. Didier Bonnevie demande où en sont les travaux de bétonnage de la vieille route du front de neige, aujourd'hui simple chemin de terre. Il lui est répondu qu'il était préférable d'attendre la fin des chantiers adjacents avant de lancer les travaux, pour que les engins n'endommagent pas la couche de béton prévue sur ce chemin.
Subvention toujours, cette fois-ci pour des travaux sur le bas de la route de la Balme,pour un peu moins de 300 000 euros. Ces travaux débuteront en septembre, ce qui n'est pas idéal pour les écoles maternelle et élémetaire, confesse Emma Vaudey, qui affirme aussi qu'il n'était pas possible de réaliser ces travaux pendant l'été, en raison des nombreuses fermetures de la route principale. Cette demande de subvention est elle aussi votée à l'unanimité.

Les trois points suivants sont très techniques et concernent les réseaux d'eau. Ce qu'il faut retenir c'est que le prix du m3 d'eau sera désormais facturé 2,95 euros, contre un peu moins de 2,50 euros auparavant et que ce tarif n'avait pas augmenté depuis 3 ans. Ces points sont votés à l'unanimité.
L'assurance de la commune a indemnisé à hauteur de 30 000 euros les sinistres liés à la neige lors de l'hiver 2017-2018. Aujourd'hui, cette compagnie d'assurance est en droit de demander une hausse des primes à payer et demande donc un doublement de celles-ci, faisant monter la facture pour l'assurance avalanche à 4277 euros. La commune ne va pas chercher à remettre en cause cette augmentation, la renégociation des tarifs se faisant dans un an.

Les deux derniers points, concernent les services de la Caisse d'Allocation Familiale. Patrick Martin en profite pour demander à Audrey Nalin un point sur la fréquentation de la crèche des "bouts de choux". Celle-ci a une capacité d'accueil de 40 enfants, une dizaine de places manquaient cet hiver et il en manquera encore l'hiver prochain. Environ 70 familles font appel aux services de la crèche communale. La crèche devrait être déplacée lors de l'aménagement de la Zone du Coin et devrait dans ce cas accueillir 45 enfants précisant que la commune a déjà le personnel pour faire face à cet agrandissement. Vote à l'unanimité pour le premier point, l'opposition s'abstient pour le second.

Dans les questions diverses, Didier Bonnevie demande des explications quant aux incidents survenus la semaine dernière à l'intermédiaire de la Daille lors des travaux de remodelage de la piste. Gérard Mattis, en charge du dossier, s'explique (pour plus d'informations, Radio Val a édité un sujet complet le 7 août dernier). Didier Bonnevie rappelle que ce reprofilage était une demande de la commission ski et que la volonté de cette décision devait être respectée, pour aller dans le sens de l'intérêt général des skieurs, et pas dans l'intérêt d'un acteur privé. Philippe Borel en rajoute une couche an rappelant « que la femme du restaurateur en question est conseillère municipale et qu'elle est absente ce soir ». L'élu de l'opposition dénonce les loyers trop bas, payés par le restaurateur. D'une manière générale, la table est unanime pour dénoncer des "méthodes de voyou". Le maire tempère, se réjouissant que Gérard Mattiss ait pris le dossier à bras le corps et soit resté ferme.
Didier Bonnevie toujours, assis à côté de Nicolas Moriano, s'inquiète du bornage du chantier d'hôtel de son voisin de table, en haut du village. Nicolas Moriano lui affirme que le chemin sera toujours praticable et que des travaux d'embellissement sont prévus. Le maire répète sa volonté d'installer un accès au domaine skiable à cet endroit-là.

Patrick Martin demande la  liste des agents communaux qui ont assisté au séminaire des élus début juillet. Le directeur général des services et le directeur général adjoint étaient présents sur la partie bilan de saison et pas sur la partie politique, lui répond le maire. Patrick Martin continue en demandant quel est le statut d'Emeline Daumard, qui gère désormais la fondation Val d'Isère. Il lui est répondu qu'elle sera payée par Val d'Isère jusqu'en fin d'année et sera ensuite rémunérée à la prestation. Enfin Patrick Martin demande où sont passés les 30k€ budgétés pour la fresque du Tour de France. Le maire préfère ironiser: "Ça fait des années qu'on dépose un dossier pour une arrivée du Tour au col de l'Iseran. Cette année, on l'a eue !".
Dominique Maire remarque qu'aucun panneau n'indique que le refuge du Prariond est fermé. Très bonne remarque lui répond le maire, l'erreur sera réparée. Marc Bauer remarque que le chantier du refuge est également mal fermé.

Enfin, Véronique Pesanti Gros demande une réaction sur le courrier du  Syndicat des Hôteliers envoyé le 8 août dernier. "Monsieur Monneret a mal au dos en ce moment, il s'ennuie dans son bureau et s'occupe en envoyant des courriers inutiles" lui répond le maire rajoutant "Son courrier sur la taxe de séjour est de la mauvaise foi".
Le prochain conseil municipal aura lieu le mardi 10 septembre.
------------------------------------------------------------------------------------------

Le Club de Théâtre , "Coup de Théâtre", se réunit aujourd'hui afin de réfléchir sur l'avenir de la saison prochaine. Le club n'a pour l'instant toujours pas trouvé de personnel encadrant afin de monter une pièce pour les jeunes ados de Val d'Isère. La place est donc toujours disponible, si vous vous sentez l'âme artistique pour ce type de prestations qui est un bon complément intellectuel et pécuniaire, vous pouvez toujours contacter l'association.

L'Office du Tourisme recherche des modèles pour un tournage vidéo et photo "Randonnées".
Ce shooting sera réalisé en début de semaine prochaine dans le cadre du projet "Trek Nature Grand Paradis Vanoise".
1) – Un filmage sur le Parcours "Trek classique"
Besoin en figurants : 1 famille sportive (1 couple avec 2 adolescents)
Tournage prévu lundi 19 août - Secteur du Fond des Fours
2) – Un filmage sur le Parcours groupe
Besoin en figurants : Un groupe de randonneurs de 4/5 personnes
Tournage mardi 20 août - Secteur du Prariond et éventuellement Bonneval
Rémunération en Forfaits de ski journée pour l'hiver 2019/2020.
Contactez Stéphanie : communication@valdisere.com

Afin d'éviter d'éventuels noms d'oiseaux lors de matchs que le silence de la montagne préférerait ne pas entendre, le prêt du terrain du Manchet pour des tournois de foot ne pourra se faire dorénavant sans arbitre à chaque rencontre, en prenant soin de faire respecter les règles du fairplay et d'exclure systématiquement tout joueur contrevenant.

 

L'agenda :

- Les organisateurs de la Foire Avaline débriefent aujourd'hui.
- Barbecue des personnels de la SEM à 19h00 au Centre des Congrès. la soirée sera déguisée, chaque employé devra se montrer créatif pour revêtir une tenue sous la lettre M.
- La mairie est ouverte de 9h à 12h et de 14h à 18h
- Le Club des Sports est ouvert de 9h à 12h et de 14h à 18h
- La Maison de Val est ouverte de 8h à 18h
- Le musée de Val est ouvert de 09H00 à 12H00 et de 14H00 à 18H00.
- Vie Val d'Is est ouvert de 10h à 12h et de 15h à 18h