Radio-TV Val d'Isère

 96.1 FM · +33 (0)4 79 06 18 66 · redaction@radiovaldisere.com

X (FERMER)

« Retour aux Infos Avalines


Depuis que la course de Ski de randonnée "Millet Avaline Trax" a changé d’itinéraire, cette compétition ne cesse d’augmenter le nombre de ses participants. Cantonnés à une vingtaine sur le massif de Solaise, ils étaient 95 mardi soir à prendre le départ à 18 h sur le massif de Bellevarde depuis le Front de Neige de la Daille. Il est vrai que la pente plus douce, le buffet de la Folie Douce à l’arrivée sont autant d’avantages que n’avait pas la montée sur la moitié de Solaise où le demi-tour se faisait seul dans le noir. Tout est donc réuni pour que chacun, et quel que soit son niveau, trouve les meilleures conditions pour effectuer cette montée sèche de 500 m de dénivelé. Débarrassé de tout souci de logistique, cela donne l’avantage à la performance. En toute logique, le record de temps fut établi par Come Dupessey-Brun qui a avalé cette grimpée en 23 minutes et 19 secondes. Chez les filles, Adèle Milloz, spécialiste de ski de rando, monte sur la première marche du podium. Moments cocasses lors des tirages au sort pour gagner, notamment, une paire de ski Dynastar : Lily Genin du Club des Sports désignées pour être la main innocente du tirage a fait gagner tour à tour Gaëlle, nouvelle recrue du Club, et Vincent Jay, son futur ancien directeur quittant son poste à la fin du mois. Évidemment, tous deux ont immédiatement remis leurs lots en jeu pour ne faire profiter de ces cadeaux que les participants extérieurs au Club. À noter que Vincent Jay a effectué la montée en binôme avec Ingrid Jacquemod, sa remplaçante au poste de directrice. Une manière symbolique de passer le flambeau. La championne de ski de Val d’Isère a pris la parole devant les concurrents à l’arrivée. Elle devait remercier tous les partenaires comme killy Sport et encourager la pérennisation de cette épreuve, ayant trouvé un équilibre idéal entre tous les éléments qui en font son succès. Elle remerciait aussi les personnels du Club qui œuvrent dans l’ombre mais avec enthousiasme à la réussite de cet événement.

Benoit Launay