X (FERMER)

Municipales 2020 : Quelles sont vos attentes?

« Retour aux Infos Avalines


Cinq élus de la commune se sont présentés hier soir, mardi 22 mai pour le Conseil Municipal , devant un public constitué de deux personnes. La réunion a pu avoir lieu malgré le nombre restreint de conseillers, puisque celui-ci avait été avorté la semaine dernière, faute de quorum. Si le précédent ordre du jour indiquait neuf points, seuls huit ont été débattues, le dossier CIS immobilier concernant les réparations de barrières bois ayant été traités en commission urbanisme. Il a été décidé à ce sujet qu'à partir du moment où les barrières sont sur des terrains privés se sont aux propriétaires et non à la municipalité d'entretenir ces barrières.

Il a été rappelé la signature d'un contrat avec JMP Sports Wear pour le renouvellement des vestes de travail des personnels des services technique pour un montant de 11 340€ HT

Le premier point concernait la convention Loi Montagne pour l’hôtel Grand Nord. Ema Vaudey rappelle la dépôt de demande de permis de construire pour l'extension et la rénovation de l'hôtel existant. La convention ne concerne que les mètres carrés supplémentaires, 626 mètres carrés dans le cas de cet hotel. Véronique Pesanti « tiens à souligner que ce pétitionnaire était vertueux puisqu'il y a plus de 300 mètres carrés pour le personnel ce qui est plutôt pas mal », Ema Vaudey rajoute que « ça finira de bien rénover le quartier ». L'autorisation de signature du projet de convention à été voté à l'unanimité.

Les conseillers se sont ensuite penchés sur une concession de 2 places de stationnement pour l'extension d'un chalet. le PLU exige, pour cette extension de 113 mètres carrés, 2 places de parking couvertes. Ema Vaudey précise qu'il à été évoqué plusieurs fois en commission urbanisme qu'il ne fallait pas vendre trop de places de parking, mais, un permis de construire qui devait conventionné 18 places de stationnement ayant été retiré « on peux se permettre aujourd'hui de re-conventionné certaines places pour l'extension d'un chalet existant ». Cette décision a été votée à l'unanimité.

Principal point à l'ordre du jour, le versement d'un fond de concours Commune/Communauté de Cmmunes/ GEMAPI. Depuis le début de l'année, la Gestion des Milieux Aquatiques et inondations relève de la CCHT. « Cette année nous avons de gros travaux sur la commune qui concernent le cassis du Laisinant, des pièges à flottants au niveau de l'Isère, la plage de dépôt de la Daille qui devait être réalisée l'année dernière qui n'a pas pu se faire […], et la réfection de la tranche 1 du canal de l'Isère » affirme Ema Vaudey. « C'est un dossier compliqué et nous avons mis beaucoup de temps à avoir une réponse de l'Etat » continue cette dernière. Sébastien Frison rappel que la commune s'est montrée vertueuse en versant en 2018 un fond de concours à la CCHT de 1 424 345€, correspondant aux montants engagés pour les travaux des trois prochaines années. La décision a été votée à l'unanimité.

Quatre rapprochements de comptes de gestion et administratifs pour l'année 2017 ont ensuite été traités, à commencer par ceux des équipements culturels et sportifs. Ce budget concerne le centre aquasportif, les locaux du Club des Sports, la patinoire, le CHO, le village des enfants, ainsi que les installations sportives. La subvention d'équilibre pour ce budget était en 2017 de 1 938 345€. Le principal investissement concerne les travaux de réfection de l’amphithéâtre du CHO, à hauteur de 394 085€. Véronique Pesanti s'étonne d'un usage trop abondant du centre des Congrès par certaines institutions qui pourraient utiliser la maison de val pour un coût de fonctionnement moindre. Audrey Nalin comprend et abonde dans ce sens. Gerard Mattis répond que certains événements, notamment ceux qui sont liés au Criterium ne peuvent avoir lieu que dans l’amphithéâtre. Véronique Pesanti rappelle que certains conseillers municipaux avaient demandé un listing des institutions qui utilisent le CHO et que ce document n'a pas été communiqué. Le vote s'est fait à l'unanimité.

Les élus ont ensuite voté pour la validation des écritures du compte administratif de gestion des parkings, de l'eau et de l'assainissement, ainsi que de la Régie des Pistes. Ces trois points ont été votés à l'unanimité.

Dernier point à l'ordre du jour, le classement dans le Domaine Public route des Etroits. La voie, entre le pont de la Rosée Blanche et l'entrée du hameau des Etroits est implantée sur une parcelle privée appartenant à l'association syndicale de la Daille. Les conseillers se sont tous prononcés pour le classement de cette route dans le domaine public, à l’exception de Véronique Pesanti, secrétaire de l'association, qui s'est abstenue.

Au chapitre des questions diverses Véronique Pesanti se fait la porte parole de Dominique Maire qui critique les choix des dates de séminaire des élus entre le 9 et le 11 juillet prochain. Ema Vaudey lui répond qu'il est mieux de tenir ce séminaire à ces dates qu'en fin d'été.

Le prochain Conseil Municipal aura lieu le 27 juin prochain à 18h