Radio-TV Val d'Isère

 96.1 FM · +33 (0)4 79 06 18 66 · redaction@radiovaldisere.com

X (FERMER)

« Retour aux Infos Avalines


Avec 1914 spectateurs le premier jour et 1426 le deuxième, le public ne boude pas le Festival Aventure et Découverte. Si les organisateurs espéraient une fréquentation record frisant les 9000 sièges occupés sur les 4 jours de projections, le chiffre de ces 2 premiers jours laissent augurer un très bons score sans pour autant atteindre cette perspective finale. Cela dit, le chiffre du 1er jour représente le record absolu de fréquentation pour une inauguration en 21 éditions que compte cet événement. Organisé depuis bien longtemps en dehors de la zone de vacances des parisiens, la physionomie des spectateurs a changé. Le Festival est à dimension humaine et il est facile d'y retrouver des têtes habituelles d'une année à l'autre. C'est moins le cas cette année du fait de ce décalage par rapport aux vacances scolaires des Franciliens. La conséquence en est que le Festival s'enrichit de nouveaux passionnés de l'exploration : « Cela faisait 10 ans que l'on avait pas pu venir à cause du calendrier des vacances scolaires » dit un couple aux organisateurs en rajoutant « on est bien content d'être là ». Même si l'Aventure s'apparente à l'exploit, cet axiome n'est pas non plus nécessairement une vérité au Festival. Le choix des films pour les spectateurs se porte vers la montagne avant la mer mais aussi, et surtout, sur les voyages aux longs cours, relevant souvent de l'expérience humaine plutôt que de l'exploit physique. Parallèlement aux films en compétition, les petits déjeuners très intimistes autour des livres consacrés aux voyages et découvertes font un carton. 60 personnes pour écouter Sylvain Tesson le premier jour, plus de 50 sur le thème de la Mongolie jeudi matin. Des rencontres à 9h du matin, en fin de saison, sur des bouquins alors que le soleil brille pour tous les skieurs ; voilà qui « intellectualise » franchement ce Festival. Plus étonnant encore, les séances d'initiations à la Méditation ont été prises d’assaut en terme de réservation, alors que le kayak en piscine pour apprendre les rudiments de ce sport n'a pas reçu le même plébiscite. Les organisateurs s'attendaient précisément à une situation contraire. Qu'ils soient en vacances, avalins ou saisonniers ; le petit monde des amateurs du Festival de Val d'Isère a laissé un peu de côté la passion de l'Aventure extrême au profit de celle de la Découverte : découverte du monde, découverte des hommes, découverte de soi. En sera-t-il de même demain soir pour les membres du jury ? Celui-ci devra rendre public son choix du meilleur film de l'année juste après que le public, votant après chaque séance, aura rendu le sien...