Radio-TV Val d'Isère

 96.1 FM · +33 (0)4 79 06 18 66 · redaction@radiovaldisere.com

X (FERMER)

« Retour aux Infos Avalines


Le rapprochement entre l’électricité et Val d’Isère n’est pas nouveau. Edf a construit en 1959 une centrale hydroélectrique aux Côves. Plus tard, en 1993, Val était précurseur en matière de transport électrique avec un véhicule communal mu à par cette force. Il s’agissait d’une Volta qui a rendu de bons et loyaux services pendant près de 20 ans. Puis, en 2009 à l’occasion des Championnats du Monde de Ski, la station avait aménagé une navette tout-électrique pour le transport de visiteurs. Après le Salon du 4x4 qui a fait les grandes heures de l’été à Val d’Isère dans les années 1980 à 2000, la commune a validé un projet proposé par Frédéric Cretin, de la SEM, et porté aujourd’hui par l’Office du Tourisme ; celui d’un Salon du Véhicule Electrique. Rien à voir avec le Salon du 4x4. La philosophie de ce projet est d’une part de redonner une nouvelle dynamique de fréquentation l’été à Val et, d’autre part, donner une cohérence avec la nouvelle politique environnementale de la commune, celle-ci ayant parallèlement abandonner l’autorisation de la pratique du Tout Terrain sur l’envers de Bellevarde. Devant un parterre de journalistes, d’avalins et d’exposants, Tess Launay a présenté le déroulé de ce Salon dont l’entrée sera gratuite pour tous les spectateurs. Ce Salon accueillera tous les constructeurs autos, motos, scooters, vélos et autres engins motorisés par toute énergie renouvelable et durable. L’électricité sera au cœur de cette énergie, mais pas seulement, car le solaire, l’hydrogène ou toutes autres formes de moyen de locomotion sans émission de CO2 seront les bienvenues. La station tient à garder le concept d’un Salon qui ne sera pas seulement une exposition de véhicules. La mobilité sera l’un des atouts avec la possibilité d’effectuer des essais sur des circuits divers. A un an de l’événement, des constructeurs se sont déjà engagés dans cette démarche en promettant leurs présences. Lors de la présentation, on a pu voir de nombreux véhicules en situation puisque les avalins ont pu tester toutes sortes d’appareils pour lesquels ils ont été convaincus de leurs utilisations, qu’elles soient ludiques ou professionnelles. Les constructeurs ont d’ailleurs présenté des machines impressionnantes de puissance et de silence. On a pu voir en exclusivité la I8 de chez BMW, une fusée dépassant largement les 200 km/h. Une moto canadienne, grande routière à la manière des belles américaines, a fait aussi sensation : Près de 200 km/h avec près de 200 km d’autonomie dans un silence absolu. L’autonomie justement. C’est là l’une des pédagogies principales prodiguée par les exposants, certifiant que ce problème appartient ou appartiendra au passé. Quoiqu’il en soit, le Salon, selon les observateurs, aura de beaux jours à vivre. Certes, ce type d’exposition existe déjà mais Val d’Isère prendra une longueur d’avance en proposant un salon dynamique pendant lequel tous les visiteurs pourront essayer et tester chaque véhicule. Il se déroulera du 16 au 19 juillet 2015.