Radio-TV Val d'Isère

96.1 FM · +33 (0)4 79 06 18 66 · redaction@radiovaldisere.com
Twitter Facebook

X (FERMER)

« Retour aux Infos Avalines


C’est devant une trentaine de personnes, acteurs économiques de la station, que le comité d’organisation du 1er Salon du Véhicule électrique a présenté les bases et fondements de ce nouveau projet à Val d’Isère. Créé en interne par l’Office du Tourisme, ce salon se déroulera du 16 au 19 juillet 2015 (16 juillet journée presse, 17-19 juillet journées publiques) ce qui donne plus d’un an pour mûrir et construire l’événement. En préambule, le maire, Marc Bauer, devait préciser que ce nouveau projet garderait la spécificité du Salon 4x4 qui a marqué l’histoire de Val d’Isère, en étant à la fois statique et dynamique. La notion d’essais de véhicule reste une priorité. Tess Launay, en charge de ce dossier, a effectué une longue présentation des premiers travaux réalisés. Elle a d’abord établi la philosophie de projet en définissant 3 axes : Dynamiser l’économie locale, susciter la curiosité et l’envie de découvrir ou redécouvrir Val d’Isère et être en cohérence avec le positionnement de la station. Il est vrai que l’ère 4x4 est définitivement terminée à Val d’Isère. Les nouvelles orientations menées par la commune se projettent dans une logique environnementale plus aboutie. La création d’une Fondation allant dans ce sens en est probablement la pus importante démonstration. Le salon se déroulera sur la plaine de la Daille avec d’un côté la partie exposition et de l’autre une partie vouée aux tests. Mais la volonté des organisateurs est de faire participer au maximum les acteurs économiques locaux. L’équipe organisatrice mettra en place des circuits de passages et d’animations proche des zones actives de la station. La station encouragera par ailleurs la venue des exposants en leur proposant des facilités d’expositions en contrepartie d’un engagement d’hébergement local de leur part. Les premières démarches effectuées auprès des exposants sont très encourageantes. 13 marques, véhicules et équipementiers, ont déjà, un an à l’avance, donné leur aval. Ces chiffres laissent supposer que le Salon de Val d’Isère pourrait s’inscrire comme étant un fer de lance en la matière dans un marché naissant. C’est bien l’intention de la station qui mise gros sur ce projet dont la première présentation réussie donne un véritable espoir d’aboutissement dans la reconquête d’un marché estival de montagne pas toujours facile à dynamiser.